Le Tabac.

Merci de bien vouloir patienter pendant le chargement de la page.


Merci de bien vouloir patienter pendant le chargement de la page.

Club Cœur et Santé de Rennes et Métropole. © 2012 / 2018 - Tous droits réservés

Les sites partenaires :
http://les-numeros-medicaux.fr http://www.ouestfrance-emploi.com http://www.santepratique.fr  
http://www.fedecardio.com/donocoeur/  
http://www.meteo-des-villes.com

http://www.infarctus-info.org/  
http://www.accueil-temporaire.com/  
http://www.bd.com/fr/diabetes/  
http://www.chu-rennes.fr/  
http://www.ameli.fr/
http://www.rennes.fr/

Contacts :
Formulaire  
Plan du site
Informations légales

Le Club Cœur et Santé est un site, entre autre, d’informations médicales qui ne remplace, en rien, une consultation auprès d’un professionnel de santé.

http://www.clinique-styves.fr/

Accueil Les Activités. La Vie du Club. Sauver une vie. Contacts. Les Partenaires.


Le Tabac

     Le tabac est un sujet passionnel qui voit s’affronter trop souvent, fumeurs et non-fumeurs. C’est un sujet riche en controverses, en paradoxes et en idées reçues. S'informer sur le sujet permet de rétablir des vérités, qui permettront aux fumeurs de s'interroger sur leur propre tabagisme et comprendre ce qui les maintient, malgré eux, dans un comportement dont ils veulent en majorité s'affranchir.

Le tabac en quelques chiffres  (*)


Quel est l'impact du tabagisme sur la santé ?

    Durant le XXe siècle, le tabac a causé 100 millions de morts dans le monde entier et ce nombre risque de s’élever à 1 milliard pour le XXIe siècle si rien ne change. En France, le tabagisme est la première cause de mortalité évitable, avec environ 66 000 décès chaque année.


     En moyenne, un fumeur régulier sur deux meurt prématurément des causes de son tabagisme, et la moitié de ces décès se situent entre 35 et 69 ans.


     Les complications commencent à apparaître 20 à 30 ans après le début du tabagisme. Les femmes sont actuellement moins touchées que les hommes car les femmes qui ont 70 ans aujourd’hui sont peu nombreuses à avoir fumé. En revanche, le nombre de décès féminins par cancer du poumon devrait augmenter dans les années à venir. En 2025, il devrait égaler le nombre de décès par cancer du sein.


Il n’existe pas de seuil au-dessous duquel fumer n’expose pas à un risque accru de cancer du poumon. Pour réduire ce risque, le seul objectif est d’arrêter de fumer.

Combien coûte le tabac en france?

    Chaque année, l’état perçoit environ 10 millards d’euros de taxes issues de la vente du tabac. En revanche, le coût social du tabac, qui correspond à l’ensemble des coûts supportés par la collectivité (dépenses de santé, campagnes de prévention, perte de revenus et de production, etc.), est estimé lui aussi à 10 milliards d’euro.

Qui fume en france?

    La France compte 15 millions de fumeurs. Un tiers des personnes de 12 à 75 ans (33 %) fume, ne serait-ce que de temps en temps. Entre 18 et 34 ans, près d’une personne sur deux fume. La prévalence tabagique passe de 9 % pour les 12-14 ans à 41 % pour les 15-19 ans et atteint un maximum de 48 % chez les 20-25 ans.

A quel âge commence-t-on à fumer?

    En moyenne, les jeunes fument leur première cigarette vers 14 ans et demi et commencent à fumer régulièrement vers 16 ans.

Combien de fumeurs sont dépendants ?

    Les jeunes de 12 à 25 ans qui fument régulièrement consomment en moyenne 10 cigarettes par jour. La quantité de cigarettes fumées augmente rapidement au cours de l'adolescence.

Combien de personnes arrêtent de fumer chaque année?

    Il est difficile de répondre à cette question car les fumeurs font souvent plusieurs essais avant de parvenir à s’arrêter de fumer.
     Plus de la moitié des fumeurs (59 %) hommes ou femmes déclarent avoir envie d'arrêter de fumer.
     On considère que chaque année en France, 750 000 personnes arrêtent de fumer durant au moins un an, ce qui correspond à plus de 2 000 personnes chaque jour.

Comment évolue le tabagisme en France ?

    Dans la population masculine, la proportion de fumeurs réguliers a baissé depuis les années 60, passant de 45% à 35% aujourd’hui. En revanche, dans la population féminine, la proportion de fumeuses régulières a augmenté, passant de 10 à 22%. La différence de comportement vis-à-vis du tabac entre les hommes et les femmes s'est donc fortement atténuée. Parmi les adolescents, le tabagisme est aujourd'hui au moins aussi répandu chez les filles que chez les garçons.

________________________________________

    Vous pouvez ci-contre télécharger la brochure
de la Fédération
Française de
Cardiologie.
(brochure
de 20
pages.
En format
PDF).

65.pdf

(*)  articles provenant du site:  Tabac-infos-service.fr

Aider les adolescents à ne pas fumer (*)

Pourquoi les jeunes sont-ils attirés par la cigarette ?

    Les pré-adolescents et adolescents peuvent se montrer moralisateurs, voire condamner vigoureusement le tabac, l’alcool ou les drogues, juger sévèrement les fumeurs ou les alcooliques. Cela ne suffit pas à garantir qu’ils ne deviendront jamais consommateurs eux-mêmes. La prétention à exercer une certaine maîtrise sur soi et son environnement est une des caractéristiques de l’adolescence. De ce fait, les jeunes, encore plus que les autres usagers, sont persuadés de tout contrôler, et notamment leur consommation de tabac (« J’arrête quand je veux »).

    De plus, les méfaits du tabagisme restent éloignés des préoccupations des jeunes qui vivent au temps présent et ne se sentent pas concernés par la maladie ou la mort. Cette attitude est renforcée par le fait que la cigarette est un moyen de se sentir adulte, de rencontrer les autres plus facilement, de séduire, de tester l’autorité, de s’affirmer auprès de leurs camarades, d’acquérir une place dans un groupe, etc. Elle peut aussi être un défit aux interdits imposés par les parents (« Je fume si je veux »). Il ne faut donc pas oublier que les arguments habituellement invoqués (la santé, par exemple) ne suffiront pas à convaincre un jeune de ne pas fumer.

A partir de quel âge parler du tabac à ses enfants ?

    Les parents peuvent parler ouvertement du tabac avec leurs enfants à partir de 8 ou 9 ans. Mais il n’y a pas de règles valables pour tous. Ce qui compte avant tout, c’est d’avoir une attitude ouverte et de signifier clairement à l’enfant que ses parents sont prêts à en parler avec lui à tout moment s’il le désire.

Comment parler du tabac ?

    Bien loin d’interdire pour interdire, il s’agit avant tout de dialoguer avec ses enfants : l’autorité, dans ce domaine, doit surtout s’exercer dans et par le dialogue. C’est pourquoi il est important d’instaurer un climat de confiance qui permette d’aborder les sujets qui préoccupent les jeunes. Ceux-ci seront ainsi amenés à poser des questions et ils seront en mesure de recevoir des conseils aussi bien sur le tabac que sur leur scolarité, le sport, leurs relations amicales ou amoureuses. Même si les adolescents manifestent parfois une volonté de s’opposer à l’autorité ou au discours moral, ils ont besoin de repères afin de pouvoir orienter leurs choix. Grâce au dialogue, l’adolescent peut comprendre les dangers liés à tel type de situation, de comportement ou d’expérience, même s’il ne les a pas encore vécus lui-même. Il est important de ne pas minimiser ses difficultés et de saisir les occasions de le féliciter ou de l’encourager sur ses choix. Et au-delà des informations qu’on peut lui donner sur le tabac, il s’agit surtout de s’interroger avec lui sur les raisons qui l’ont amené à fumer et de chercher à développer ses propres ressources.

Que faire si son enfant fume ?

    Il faut savoir que de plus en plus de jeunes, en fin d’adolescence, expriment le souhait d’arrêter de fumer.

Comment l’industrie du tabac agit-elle en direction des jeunes?

    Les jeunes sont une cible prioritaire pour les fabricants de cigarettes car ce sont eux qui assureront les profits de demain :
     "Si les jeunes adultes ne fument pas, l’industrie périclitera, tout comme la faible natalité d’une population finit par en causer le déclin." Diane Burrow de la société R.J Reynolds, 1984.
     Pour attirer les jeunes, l’industrie développe des stratégies de marketing très étudiées :

Que dit la loi au sujet des jeunes et du tabac ?

    La loi Evin interdit de fumer dans l’ensemble des locaux à usage collectif, clos ou ouverts. Les écoles, lycées, universités sont donc soumis à la même règle : interdiction de fumer en dehors des fumoirs. L’interdiction de vendre du tabac aux mineurs de moins de 16 ans a été votée en France le 24 juillet 2003. Elle entrera en vigueur lorsque son décret d’application sera publié, probablement en 2004. Cette loi comprend aussi tout un ensemble de mesures visant à lutter contre le tabagisme des jeunes : interdiction de vendre des paquets de moins de dix-neuf cigarettes, interdiction de faire de la publicité en faveur du papier à cigarette, obligation pour les écoles d’informer les jeunes sur les méfaits du tabagisme, etc.

Quels sont les traitements autorisés pour les adolescents ?

    Les substituts nicotiniques peuvent être utilisés pour aider les jeunes qui sont physiquement dépendants du tabac à partir de l’âge de 15 ans. Ces traitements sont en vente libre dans les pharmacies. Ils ont fait l’objet de nombreuses recherches prouvant leur efficacité : ils doublent, voire triplent les chances de succès à un an. En ce qui concerne le Bupropion LP, il ne peut être prescrit qu’aux personnes de plus de 18 ans. Son utilisation comporte des contre-indications et précautions d’emploi à respecter.

Où trouver des outils pédagogiques pour la prévention du tabagisme ?

    L’Inpes a développé deux coffrets pédagogiques sur lesquels on peut s’appuyer pour organiser des activités de prévention du tabagisme auprès des jeunes. Il s’agit de Léa et l’air, pour les enfants de 8 à 10 ans, et de Libre comme l’air, pour les adolescents du collège.

     En dehors de ces deux outils, il est possible de consulter la pédagothèque de l’Inpes qui propose tout un ensemble de références d’outils (description, analyse et coordonnées des diffuseurs) au service des professionnels de l'éducation pour la santé et du secteur socio-éducatif : à partir de la page d’accueil du site
www.inpes.sante.fr, aller dans la rubrique « Espace réseau », puis « La pédagothèque » et enfin « La base de données de la pédagothèque ». Enfin, l’Inpes a développé un site internet www.jesuismanipule.com destiné aux jeunes eux-mêmes.

____________________________________


         Perdu ?  Vous êtes ici  –>  Sauver une vie.  –>   Le tabac.

Ou voir la fiche conseil sur le TABAC.    ICI

#Haut