Phase III : le cap vers une nouvelle vie. C'est en phase III qu'intervient le Club Cœur et Santé de Rennes et Métropole.
Accueil Les Activités. La Vie du Club. Sauver une vie. Contacts. Les Partenaires.

Club Cœur et Santé de Rennes et Métropole. © 2012 / 2018 - Tous droits réservés

Les sites partenaires :
http://les-numeros-medicaux.fr http://www.ouestfrance-emploi.com http://www.santepratique.fr  
http://www.fedecardio.com/donocoeur/  
http://www.meteo-des-villes.com

http://www.infarctus-info.org/  
http://www.accueil-temporaire.com/  
http://www.bd.com/fr/diabetes/  
http://www.chu-rennes.fr/  
http://www.ameli.fr/
http://www.rennes.fr

Contacts :
Formulaire  
Plan du site
Informations légales

Le Club Cœur et Santé est un site, entre autre, d’informations médicales qui ne remplace, en rien, une consultation auprès d’un professionnel de santé.

http://www.clinique-styves.fr/

Agence de loisirs Orgonne - tarot.fr - Coffre fort classe 1


Activité physique recommandée : pourquoi ?

Tout d’abord, il faut savoir que la sédentarité est un facteur de risque cardiovasculaire, c’est-à-dire qu’elle est associée à un risque élevé de maladies cardiovasculaires. Par ailleurs, il a été montré qu’un programme d’entraînement physique, dans le cadre d’une prévention multi-factorielle, permet une baisse de la mortalité cardiovasculaire dans le post-infarctus. En 1996, une conférence de consensus recommandait la pratique régulière d’une activité physique, environ trente minutes tous les jours de la semaine.


Phase III : le cap vers une nouvelle vie.

     C'est en phase III qu'intervient le Club Cœur et Santé de Rennes et Métropole.

     Le club Coeur et Santé de Rennes et Métropole est le relais complémentaire à la réadaptation de phase II qui a eu lieu à la clinique Saint Yves de Rennes.

    Cette troisième phase de réadaptation est en fait le commencement de la nouvelle vie du cardiaque.

     La phase III permet de poursuivre des activités sportives adaptées afin de maintenir le niveau de condition physique atteint lors de la phase II de réadaptation accomplie à la clinique Saint Yves, voir de le dépasser. Le club Cœur et Santé de Rennes et Métropole, propose diverses séances d’activité physique adaptées aux aptitudes cardiovasculaires de chacun afin d’entretenir sa forme physique régulièrement. Il contribue à éviter les rechutes et aide à mieux maintenir le bon cap de la prévention.

         Perdu ?  Vous êtes ici  –>  Sauver une vie.  –>  Le Cœur.  –>  La Réadaptation  –>  Phase 3

La Réadaptation, phase 3.

L’activité physique est bonne pour le cœur

    D’une part, l’activité physique régulière améliore l’équilibre glucidique, réduit le poids et la tension artérielle et tend à normaliser le bilan lipidique. D’autre part, elle a une action sur le système nerveux autonome qui contrôle l’activité cardiaque. Le sport augmente le tonus parasympathique (qui freine le cœur) et diminue le tonus sympathique (qui accélère le cœur) : ceci réduit le risque de trouble du rythme et de mort subite.

    De plus, l’arrivée du sang dans le muscle cardiaque par les artères coronaires (perfusion myocardique) s’améliore après ré-entraînement. On pensait autrefois que le sport améliorait la vascularisation des muscles périphériques entraînés (par exemple, les muscles des jambes) mais il semble que les artères coronaires s’améliorent aussi grâce à l'effort; il y aurait une meilleure capacité de vasodilatation (dilatation des vaisseaux).

Liens vers :  La phase 1  La phase 2